Emission radio consacrée aux Clés de Vénus

Le mercredi 5 septembre 2018, Aurélie Jaffrelot – Présidente de l’Association – était invitée dans l’émission « Espace Public ». Elle a pu y évoquer l’association (sa raison d’être, ses missions, ses actions) et parler longuement du vaginisme et des vulvodynies (les causes mais surtout les traitements).

Réécoutez l’émission via le PODCAST.

 

20180829_170841

Nouvelle rencontre le 29 septembre 2018 à Paris

2018 - assemblee-generale

 

 

 

Une nouvelle rencontre conviviale est organisée le samedi 29 septembre 2018 à Paris.

Pour en savoir plus sur le lieu et les horaires, contactez notre bénévole à l’adresse dédiée : rencontreslcdv@gmail.com

C’est également sur cette adresse que vous devrez vous inscrire (gratuit – non ouvert aux professionnels de la santé).

Avant toute rencontre, merci de lire notre manuel : http://www.lesclesdevenus.org/rencontres-entre-sympathisants-le-manuel-du-debutant/

A bientôt !

 

 

 

Samedi 14 AVRIL 2018 : Journée « Informations et rencontres »

Sans titre

Inscriptions en ligne : ICI

 

L’inscription à cette conférence est gratuite pour les adhérents à jour de leur cotisation à la date de l’évènement.
(Concrètement, cela concerne les personnes qui ont payé une cotisation depuis le 14 avril 2017).

Pour les autres, le tarif d’entrée est de 8 € pour les particuliers et de 16 € pour les professionnels de la santé.

Que votre inscription soit payante ou gratuite, vous devez vous inscrire via notre billetterie en ligne.

Ce n’est que par ce biais que votre inscription sera validée.
(Ne vous inquiétez pas, notre plate-forme de paiement en ligne est parfaitement sécurisée)

L’inscription à notre conférence est également possible sur place, mais à un tarif plus élevé (10 ou 20 €)
et dans la limite des places encore disponibles.

L’accueil est prévu dès 13h40 afin que la conférence débute à l’heure.

Nous comptons sur vous pour faire de cet événement un véritable succès.

Nous vous espérons nombreux pour faire honneur à nos intervenants.

Informations supplémentaires : lesclesdevenus@gmail.com

Nouveau témoignage en ligne (guérison d’Emilie)

Emilie, guérie du vaginisme

« La première fois que j’ai entendu le mot vaginisme c’était il y a 7 ans, il est sorti de la bouche d’un gynécologue que je suis allée consulté car j’avais des douleurs lors de mes rapports sexuels. Il m’a dit … » Lire la suite

Retour sur le livre « La sexualité dévoilée. Sexologue, féministe et musulmane », de N. EL BOUGA

Une adhérente de l’association a lu le livre  »La sexualité dévoilée. Sexologue, féministe et musulmane », de N. EL BOUGA.

Elle a souhaité partager avec vous son avis sur cette lecture. Merci à elle !

Retrouvez-le dans l’Espace adhérent, section « testé et lu pour vous« .

Nouveau témoignage de guérison en ligne

Alice, guérie du vaginisme

« Nous avons vécu six ans avec mon vaginisme. Au début, nous ne nous sommes pas formalisés. J’avais des réactions-paniques dès que son sexe approchait pour me pénétrer. Alors il m’a laissé le temps, nous avons trouvé beaucoup d’excuses… Et puis… »

Lire la suite (Espace adhérents)

Rencontre à Besançon le samedi 1er octobre

Les référentes sur Besançon y organisent une rencontre entre sympathisantes le samedi 1er octobre.

Vous souhaitez vous joindre au groupe ou obtenir plus de renseignements ? Contactez l’association ! Pour rappel, voici le lien du manuel du débutant pour les rencontres entre sympathisantes.

Participation à un mémoire (ostéopathie, Paris)

Nous relayons cet appel d’une étudiante en ostéopathie :
« Bonjour à toutes et à tous,
Je suis étudiante en 5ème année d’ostéopathie à Nanterre dans le 92. Je réalise un mémoire de fin d’étude sur la dyspareunie profonde chez les femmes n’ayant pas eu d’enfants. L’étude visera à répondre à un certains nombres de questions ainsi qu’à la participation de 2 ou 3 séances d’ostéopathie. Cette étude se fait sur la base du volontariat et de l’anonymat. Pour plus de questions, je suis à votre disposition. Vous pouvez me joindre par mail: camille.acacio@hotmail.fr »

Participation à un mémoire (ostéopathie)

[Participation à un mémoire près de Marseille]

Une kiné réalise un mémoire sur les dyspareunies dans le cadre de sa formation en ostéopathie.

Elle recherche des femmes (Marseille ou environs) acceptant de réaliser 2 séances d’ostéopathie avec environ un mois d’intervalle entre chaque séance et évaluer si ces séances peuvent faire diminuer les douleurs.

Vous pouvez la contacter à pvinciane@gmail.com

Rencontres entre sympathisants : le manuel du débutant

Merci de prendre connaissance de ces quelques lignes avant de compléter le formulaire d’inscription aux rencontres.

 

Qui est présent aux rencontres ?

Les adhérents et sympathisants de l’association uniquement. Les membres de l’équipe ne sont pas présents. Les professionnels de la santé n’y sont pas conviés. L’objectif est de rompre l’isolement, d’offrir un endroit propice aux échanges : partager son expérience, son parcours, ses conseils avec d’autres personnes souffrant – ou ayant souffert – de ces mêmes maux.

 

Combien de personnes participent aux rencontres ?

Excepté à Paris où les participantes sont parfois au nombre de vingt, les rencontres se déroulent généralement en petits groupes : entre 2 et 7 personnes grosso modo.

 

Quelles sont les conditions requises pour qu’une rencontre soit organisée dans un département ?

  1. Qu’au moins deux personnes manifestent le souhait de s’y rencontrer via notre formulaire.
  2. Que l’association puisse compter sur au moins un référent pour cette rencontre. Sans référent, aucune rencontre ne peut être organisée.

 

Qu’est-ce qu’un référent ?

Le référent est un adhérent ou sympathisant de l’association, il ne fait pas partie de l’équipe et n’est pas un professionnel de la santé. Cela pourrait donc être vous.

Être référent ne vous engage pas sur une longue durée. Vous pouvez être référent pour une seule rencontre sans aucun souci. Si au contraire l’expérience vous a plu, renouvelez-la et proposez-nous une nouvelle date dans votre ville !

Notez qu’il est plus sympa d’être deux référents dans une même ville pour s’épauler et rendre ceci plus convivial et amusant !

 

Quel est son rôle ?

  1. Il propose une date et un lieu de rencontre dans sa ville.
  2. Il accepte de transmettre son numéro de téléphone (aux participants de la rencontre uniquement) : une personne arrivant en retard, ayant un empêchement ou ne trouvant pas le lieu de rencontre peut ainsi prévenir le référent.
  3. A l’issue de la rencontre, il procède à une courte évaluation de la rencontre (nombre de participants, lieu et date, aspects à améliorer,…) et rapporte à l’équipe les éventuelles remarques des participants.

 

Comment se déroule l’organisation d’une rencontre ?

Caroline – membre de l’équipe chargée de cette action – est là pour vous guider et vous aider dans l’organisation de la rencontre. Néanmoins, votre participation est requise : trouver un lieu de rencontre, confirmer votre présence, vous proposer pour être le référent de la rencontre,…

Les personnes intéressées par la rencontre doivent s’impliquer un minimum dans celle-ci (plus ou moins en fonction des parcours, des personnalités, des envies de chacun) ; l’idée n’est pas d’en être simple consommatrices.

 

Les comportements à bannir

  1. Répondre au formulaire puis ne plus donner signe de vie : cela complique l’organisation des rencontres.
  2. S’engager puis ne pas se rendre au rendez-vous sans avoir prévenu. Il s’agit souvent de rencontres en petits groupes. En cas de désistement d’une ou deux participante(s), il est possible qu’une personne se retrouve seule au point de rendez-vous : pas très sympa pour elle…
  3. Utiliser le numéro de téléphone du référent un autre jour que le jour J, ou pour une autre raison que la rencontre. Le référent ne fait pas partie de l’équipe, il ne peut donc vous donner des informations sur l’association, la liste de professionnels ou quoi que ce soit d’autre. Il n’est pas non plus votre coach. Il est un sympathisant de l’association, comme vous, qui a accepté de transmettre son numéro pour des facilités d’organisation. Merci donc de respecter cela.

 

Remarques

- Si les douleurs sont maintenant derrière vous, votre présence est d’autant plus importante à ces rencontres : vous pourrez ainsi conseiller, orienter, encourager les autres personnes.
- La plupart de ces rencontres se déroulent entre femmes. Néanmoins, nous serons également ravies d’organiser des rencontres pour les compagnons de femmes souffrant de ces douleurs : vous avez vous aussi bien des expériences à échanger, des conseils à partager. N’hésitez pas à nous contacter en ce sens !