Un « bébé-seringue »

Sachez que la pénétration n’est pas absolument nécessaire pour réussir à concevoir un enfant.

 

Une éjaculation à l’entrée du vagin peut suffire. Les spermatozoïdes peuvent en effet réussir à remonter tout le vagin et l’utérus. Si la chance de concevoir un enfant est réduite, elle existe cependant – d’où, rappelons-le, l’importance de la contraception, même lorsqu’on souffre de vaginisme ou de vulvodynie !

La méthode dite du « bébé seringue » a fait également ses preuves : il s’agit de recueillir le sperme du partenaire dans une petite seringue (type seringue de Doliprane pour bébé…) et d’introduire dans le vagin cette seringue, beaucoup plus petite qu’un sexe masculin, pour y déposer le sperme.

Cette méthode est plus efficace que l’éjaculation à l’entrée du vagin : le sperme étant déposé directement dans le vagin, les spermatozoïdes ont plus de chances de parvenir à leur but. Il faut cependant supporter la pénétration d’un petit objet, ce qui peut nécessiter de s’habituer par quelques exercices préalables (cf. article « Exercices »).

En revanche, le vaginisme et les vulvodynies ne sont pas considérés comme des causes permettant l’accès à la PMA (« Procréation médicalement assistée »), même s’il semble que certains gynécologues acceptent parfois d’entamer une procédure de ce type dans ce genre de situation (en fonction de l’âge de la patiente, des thérapies déjà tentées, de l’ancienneté du vaginisme, ou tout simplement du gynécologue…)

Témoignage

 

« Je me confie à ma mère, comme d’habitude, et là, une idée lui vient dans la tête, elle me dit :
“Tu arrives à introduire un doigt ? Alors pourquoi n’essayerais-tu pas de prendre le sperme de ton conjoint lorsqu’il éjacule dans une petite seringue de la taille d’un doigt et de la mettre dans le vagin, ça ferait comme une insémination artificielle ! Écoute-moi, ma fille, avant chaque rapport que tu feras tous les deux jours après tes règles, tu stériliseras ta seringue dans de l’eau bouillante pendant 10 minutes ; lorsque ton conjoint aura éjaculé, prends le sperme dans la seringue et introduis la seringue dans le vagin jusqu’au bout.”

Je l’ai fait, tous les 2 jours, stérilisation + câlin + sperme dans la seringue + introduction de la seringue dans le vagin, et ceci pendant un mois. Puis j’ai attendu le jour de mes règles, toujours rien, j’ai attendu, 15 jours de retard et j’ai ensuite fait un test de grossesse, et là, le miracle se produisit, j’étais enceinte, et de 4 semaines après avoir fait une prise de sang.
Ma grossesse fut merveilleuse […] je suis à présent maman d’un magnifique petit garçon de 2 mois. »

Camélia, 25 ans

Texte relu et validé par une sage femme le 31 mars 2014.