L’association

Q : Où sont situés vos bureaux ? Avez-vous des antennes régionales ?

R : Notre association ne dispose ni de bureaux, ni d’un téléphone. Elle repose uniquement sur le travail d’une équipe de bénévoles (dispatchée en Bretagne et Belgique) qui œuvrent à domicile en dehors de leur horaire professionnel. Par conséquent, nous n’avons pas non plus de relais régionaux. Nous travaillons quotidiennement via Internet et nous réunissons deux fois par an à Paris.

Q : J’ai réglé ma cotisation et je n’ai pas reçu mes codes pour accéder à l’Espace adhérent. Est-ce normal ?

R : La gestion des adhésions se fait au cas par cas et n’est en aucun cas automatisée. Ainsi, cela peut parfois prendre quelques jours pour que notre équipe vous envoie vos codes d’accès. Notre équipe n’est constituée que de quatre bénévoles, avec travail et vie personnelle. Nous faisons au mieux sur notre temps libre, mais les personnes qui nous contactent sont nombreuses (et les tâches à réaliser au sein de l’association le sont tout autant) ! Nous essayons de faire le maximum le plus rapidement possible.

Q : Je souhaite adhérer à l’association, mais je ne veux pas que mon entourage soit au courant du trouble sexuel dont je souffre, et j’ai peur qu’ils comprennent en voyant l’en-tête de vos courriers.

R : Nous privilégions le mail comme moyen de communication. Les coordonnées personnelles fournies lors de l’adhésion ne sont jamais transmises à des tiers, ni même aux autres adhérents. Elles sont gardées secrètes afin de préserver votre anonymat. De même, si vous êtes amené à recevoir un courrier, celui-ci ne présentera aucune marque extérieure indiquant sa provenance.

Q : Je souhaite adhérer, mais je n’ai pas de scanner pour vous envoyer la copie de mon justificatif donnant droit à réduction. Comment faire ?

R : Si vous n’avez pas de scanner, il vous suffit d’envoyer une photocopie de votre justificatif par courrier postal. Des photocopieuses en libre service sont à votre disposition dans les bureaux de poste, les « supermarchés », les halls de gare et chez certains commerçants. Vous pouvez également, si vous possédez un appareil photo numérique, prendre une photo de votre justificatif, la télécharger sur votre ordinateur et l’envoyer par mail à l’association. Si vous ne parvenez pas à trouver une solution, n’hésitez pas à contacter l’association : nous vous aiderons !

Q : J’ai adhéré à l’association, mais je voudrais soutenir davantage votre action. Comment puis-je aider plus encore l’association ?

R : Tout d’abord, merci et encore merci de votre soutien et de votre générosité, qui sont précieux à l’association ainsi qu’aux personnes que nous aidons. Vous pouvez soutenir l’association de diverses manières. N’hésitez pas à nous contacter : une place est faite pour vous dans notre équipe de bénévoles !

Q : Je vous ai demandé des coordonnées de spécialistes dans ma région, mais vous n’aviez personne à me recommander. Cela veut-il dire qu’il n’y a pas de bons spécialistes susceptibles de m’aider ? Comment vais-je faire ?

R : Absolument pas, cela signifie simplement que, pour votre région, personne ne nous a, pour le moment, recommandé de spécialistes. Notre liste de coordonnées n’est pas exhaustive et ce sont vous, adhérents et futurs adhérents, qui nous aidez jour après jour à la compléter toujours plus ! Pas de panique, donc : il vous faut chercher le spécialiste qui vous conviendra. Pour éviter des déconvenues, voici quelques conseils :
> Cherchez dans l’annuaire les coordonnées de plusieurs spécialistes (d’un même domaine de compétences, ou de divers domaines), afin d’en rencontrer plusieurs et de voir avec le- ou laquelle vous vous sentez le plus en confiance.
> N’hésitez pas à demander conseil aux personnes de votre entourage si elles peuvent vous recommander certains spécialistes.
> Lors de vos rendez-vous, préparez à l’avance toutes les questions que vous avez à leur poser. Parlez-leur de vos interrogations, de vos doutes, de ce que vous avez pu lire sur les traitements existants ; demandez-leur s’ils connaissent le problème dont vous souffrez, s’ils l’ont déjà diagnostiqué, traité ; posez-leur des questions sur leurs méthodes. Le but est de vous informer autant que de vous rassurer le plus possible, et de vous sentir en confiance ; cet entretien préalable permettra d’établir cette confiance. N’hésitez pas également à demander un premier rendez-vous sans auscultation médicale (pour les gynécologues et kinésithérapeutes, par exemple), afin que vous soyez mise en confiance avant de passer à l’approche physique de la consultation.
> Si cela vous rassure, vous pouvez bien sûr vous faire accompagner d’une personne de confiance, au courant de votre problème : votre compagnon, un parent, une sœur, une amie proche, etc. Cela peut, en plus de calmer vos appréhensions de l’entretien, vous aider à poser les questions qui vous préoccupent réellement et à ne pas passez à coté de cet entretien.
> Enfin, lorsque vous aurez trouvé un bon spécialiste en qui vous avez confiance et qui sait vous apporter écoute et aide, aidez-nous à compléter nos listes de coordonnées et à aider ainsi les autres femmes dans votre cas : envoyez-nous un e-mail à l’adresse lesclesdevenus@gmail.com pour nous recommander ce spécialiste et nous transmettre ses coordonnées, accompagnées d’un petit commentaire de votre part, nous expliquant ce que vous avez apprécié chez ce spécialiste (son écoute, sa patience, sa connaissance du problème, ses compétences, les points positifs et négatifs de la consultation, etc.). D’avance, merci de votre contribution !

Q : J’ai rendez-vous avec mon spécialiste (gynécologue/kinésithérapeute/sexologue,etc.). Puis-je lui parler de votre association ?

R : Bien entendu ! L’une des missions de l’association est de développer une réseau de professionnels spécialisés, afin de faciliter la prise en charge des femmes touchées par ces maux et leur éviter une absence de diagnostic. N’hésitez donc pas à lui transmettre les coordonnées de l’association. Vous pouvez également l’informer que nous disposons d’affiches que nous serions heureux de pouvoir mettre dans sa salle d’attente. Certains professionnels n’hésitent pas à adhérer à notre association : nous serions ravis de mettre en place une collaboration avec ce praticien.

Une question restée sans réponse ? N’hésitez pas à nous contacter à lesclesdevenus@gmail.com !