L’acupuncture

Discipline clé de la médecine traditionnelle chinoise, l’acupuncture fait intervenir de fines aiguilles pour stimuler l’énergie de points précis du corps correspondant à des organes et des fonctions donnés.

L’acupuncture ne se contente pas de soigner les troubles pathologiques, mais cherche aussi à rendre au corps son équilibre et à prévenir les maladies.

Ses domaines de prédilection sont :

• la douleur (grâce à un effet analgésique) ;
• la toxicomanie (drogue, tabac, alcool) ;
• l’accouchement (elle soulage les douleurs) ;
• l’anesthésie (elle est utilisée comme anesthésique lors d’interventions chirurgicales) ;
• la revitalisation (état de fatigue chronique, mal-être, etc.) ;
• la médecine vétérinaire.

Principes

Le médecin chinois ne considère jamais la maladie comme un ensemble de symptômes, mais comme la manifestation d’un déséquilibre entre l’esprit, le psychisme et le corps. Pour poser son diagnostic, l’acupuncteur va donc chercher le maillon faible de la chaîne énergétique du patient, puis il va déterminer le lien entre tous ces symptômes.

Le qi est l’énergie vitale qui parcourt l’ensemble du corps. Son flux ininterrompu, sain et équilibré, détermine l’harmonie de l’être. Cette énergie, qui serait électromagnétique, circule selon des canaux appelés « méridiens ».

Lorsque le qi circule sans gêne dans les méridiens, le corps est sain, mais au moindre blocage ou ralentissement, des dérèglements physiques, mentaux ou psychiques apparaissent.

Pour rétablir cette énergie, l’acupuncteur va agir sur différents points des méridiens afin de favoriser une bonne circulation du qi.

Les méthodes de traitement

L’acupuncteur dispose de plusieurs méthodes d’intervention pour stimuler les points des méridiens :

• les aiguilles stériles ou jetables : elles sont si fines que leur mise en place est indolore ;

• la moxibustion : petits cônes d’armoise incandescente utilisés pour réchauffer les points, mais n’entraînant aucune sensation de brûlure ;

• les ventouses : chauffées puis posées sur la peau, elles activent la circulation sanguine et jouent sur les énergies ;

• l’électropuncture : les aiguilles sont parcourues d’un courant de très faible intensité qui stimule les points ;

• le laser : la stimulation s’effectue à l’aide de petits stylets émettant un rayonnement laser infrarouge de faible puissance, dirigé sur un point précis ou sur tout le méridien ;

• les ultrasons et ondes lumineuses : ils font réagir les différents points des méridiens.

Comment se déroule une séance ?

Préalable indispensable à un traitement quel qu’il soit, l’examen clinique est tout à fait classique et comporte un entretien et un examen associant inspection, palpation, auscultation. Le teint, la langue, les yeux, les pouls, sont ainsi étudiés avec intérêt.

Au terme de l’examen, le médecin évalue l’énergie vitale de son patient. Sur chacun des méridiens, il existe des points spécifiques pour rééquilibrer le fonctionnement d’un organe particulier.

Les aiguilles qui ont été plantées sont laissées en place quelques minutes, plus longtemps s’il s’agit de points à tonifier. La stimulation peut être électriquement réalisée, ce qui permet de moduler le type d’ondes, leur fréquence et leur intensité.

 

Quel est le prix d’une consultation et quel en est le remboursement ?

Le prix d’une consultation d’acupuncture est très variable, entre 30 et 80 euros environ. L’acte est reconnu par les caisses d’assurance-maladie et remboursé sur la base d’une consultation de médecin généraliste, quand le praticien est conventionné. Deux à trois séances suffisent pour régler un problème de rhinite allergique par exemple, résultat qui sera entretenu à raison d’une séance chaque année ou une année sur deux, un peu comme une piqûre de rappel…

Annuaire

L’acupuncture ne peut être légalement pratiquée que par un docteur en médecine ayant suivi une formation spécialisée. Le Conseil de l’ordre des médecins fournit sur demande une liste de ses adhérents acupuncteurs sur Paris ou en province. À défaut, vous pouvez vous adresser aux groupements professionnels ci-dessous.

- Conseil national de l’Ordre des médecins
Avec annuaire.

180, boulevard Haussmann
75008 PARIS

Tél. : 01 53 89 32 00

www.conseil-national.medecin.fr
conseil-national@cn.medecin.fr

 

- AFA (Association française d’acupuncture)

Pour obtenir les coordonnées d’un médecin acupuncteur de votre région, contactez le secrétariat par e-mail ou téléphone.

Siège social
9, rue de l’Église
75015 PARIS

Secrétariat
7, rue Marius-Reinaud
13100 AIX-EN-PROVENCE

Tél. : 04 42 52 59 07

www.acupuncture-france.com
afa.secretariat@orange.fr

 

- ASMAF-EFA (Association scientifique des médecins acupuncteurs de France et École française d’acupuncture)

www.meridiens.org

 

- ABMA (Association belge des médecins acupuncteurs)
Avec annuaire.

Rue du Serpolet 2
1080 BRUXELLES

Tél./fax : 02 414 73 44

www.acupuncture.be
secretariat.abma.bvga@skynet.be

 

En savoir plus