La bartholinite

Définition

Une bartholinite est une inflammation de l’une ou des deux glandes situées dans les grandes lèvres, les glandes de Bartholin.

Les glandes de Bartholin, de la taille d’un petit pois et situées de part et d’autre de la moitié postérieure et arrière de l’orifice du vagin, permettent de sécréter en permanence un liquide filant et incolore contribuant à la lubrification du vagin au moment du rapport sexuel. Elles sont incluses dans le muscle qui aide la vulve à se refermer (constricteur de la vulve).

Cette sécrétion arrive au niveau de l’appareil sexuel par l’intermédiaire du canal excréteur, émergeant entre les petites lèvres.

 

Source : http://cours.ide.free.fr/gyneco/cgyn04.html

Source : http://cours.ide.free.fr/gyneco/cgyn04.html

La bartholinite est une infection aiguë (abcès) de la glande de Bartholin. Cette infection est le résultat d’un envahissement de la glande par des germes provenant du vagin. Ceux-ci sont remontés en utilisant le canal excréteur de la glande. Il peut s’agir également d’une surinfection d’un kyste de la glande de Bartholin due à l’obstruction de son canal d’excrétion. Il faut savoir que la bartholinite est susceptible de survenir durant la grossesse.

La cause d’une bartholinite peut donc être une infection vaginale ou l’infection d’un pseudo-kyste (petite poche ressemblant à un kyste) provoquée par l’obturation du canal excréteur de la glande.

Symptômes

La forme aiguë est très douloureuse ; la douleur, localisée au niveau de la vulve, est lancinante. La fièvre est souvent légèrement élevée. À l’examen, la vulve est déformée par une tuméfaction rouge, chaude, tendue, particulièrement intense dans la partie postérieure de la vulve. Un abcès peut parfois être présent, à l’origine d’un écoulement de pus.

Traitement

Des bains de siège chauds à la camomille ou l’administration d’antalgiques peuvent calmer la douleur. Le traitement repose sur les antibiotiques et l’incision en cas d’abcès. Dans les cas chroniques, l’ablation de la glande peut être nécessaire. Sans traitement, la bartholinite est susceptible d’évoluer vers un abcès du périnée, c’est-à-dire de la zone comprise entre l’anus et les parties génitales.

Il existe des risques inhérents à l’intervention chirurgicale :

  • La survenue d’un œdème de volume important, quelquefois impressionnant, mais qui régresse spontanément.
  • Certaines patientes, suite à une récidive post-opératoire, peuvent présenter un kyste de la glande de Bartholin.
  • Dans certains cas, on constate même la survenue de cicatrices susceptibles de gêner les rapports sexuels (rarement).

 

Texte relu et validé par une gynécologue le 31 mars 2014.

 

En savoir plus