M

Méat urinaire : Orifice externe de l’urètre (canal venant de la vessie) ; il est parfois confondu avec le clitoris par les femmes connaissant mal leur anatomie.

Ménopause : Se produit vers 50 ans. Arrêt de l’activité des ovaires et fin des règles.

Méthode « Billings » : Méthode contraceptive naturelle reposant sur l’étude des glaires, dont la texture indique le moment du cycle. Elle demande une manipulation des glaires et donc une aisance vis-à-vis de l’intimité féminine.

Méthode « Ogino », ou méthode calendaire : Méthode contraceptive naturelle reposant sur l’idée que le cycle féminin est suffisamment régulier pour que les jours « à risque » soient calculables simplement par rapport aux dates de règles.

Méthode sympto-thermique : Méthode contraceptive naturelle reposant sur l’observation conjointe de la température et des glaires, afin de repérer les jours d’ovulation.

Moxybustion : Une des méthodes d’intervention de l’acupuncteur. Utilisation de moxas (petits cônes d’armoise incandescente) pour réchauffer les points des méridiens, mais n’entraînant aucune sensation de brûlure

Muscles pelviens, ou « péri-vaginaux », ou « périnéaux » : Muscles entourant le vagin qui, en se contractant, ferment celui-ci à la pénétration. Lorsque la fermeture n’est pas totale, la pénétration peut être possible mais douloureuse car l’objet pénétrant « force » alors des muscles contractés.

Mycose : Infection des organes génitaux par un champignon. L’infection mycosique génitale peut être épisodique ou récurrente. Dans 60% des cas, l’origine de la mycose est interne, le problème vient de la femme elle même et d’un déséquilibre de sa flore vaginale ; dans un tiers des cas, la contamination vient de l’extérieur, par contact sexuel ou par contact avec un objet infesté.