Articles et études

Avertissement

Certains des articles repris ci-dessous sont assez anciens, les informations scientifiques qu’ils contiennent sont donc susceptibles d’être dépassées. Ils demeurent néanmoins intéressants pour certains aspects.

En savoir plus

Un mal répandu mais peu connu : la vestibulite

L’article évoque de façon brève les différents types de douleurs chez la femme (vaginismes, dyspareunies, vulvodynies, vestibulites,…) puis se centre sur la vestibulite : Qu’est-ce ? Est-ce fréquent ? Quelles en sont les causes ? Quels sont les traitements possibles ?

Auteur : Geneviève Parent, M.A., sexologue clinicienne et psychothérapeute.

Source : « Corps et Ame », n° 35

Lire l’article…

m

m

Pudeur, dignité et rééducation périnéale

Cet article évoque la nécessité de prendre en compte la pudeur et la dignité de la patiente dans cette thérapie qui touche la région périnéale et donc l’intimité. L’auteur insiste sur le toucher (moyen privilégié par lequel le passeur-kinésithérapeute guide la patiente), qui est toujours une rencontre, un échange. L’auteur insiste également sur la nécessite de préserver la pudeur de la patiente afin de protéger sa dignité. Enfin, elle s’arrête sur des notions telles que le consentement, la proximité, le respect, le tact, la confidentialité.

Auteur : Hélène Colangeli-Hagège (Centre de soins du Marais – 75003 Paris)

Source : http://www.geyreelectronique.com/perineologie/

Lire l’article…

m

m

Vaginisme et vulvodynie : étude comparative

Ce document met en avant la nécessité d’une approche multidisciplinaire (gynécologue, dermatologue, kinésithérapeute, psychologue et/ou sexologue) pour guérir un vaginisme ou une vulvodynie. Il présente les bénéfices que peut apporter la kinésithérapie dans le suivi de ces pathologies.

Auteurs : Claire Segut- 3ème année, IFMK Besançon et Ghislaine Philippe, MK tutrice de stage.

Source : www.geyreelectronique.com

Lire l’article…

m

m

Vaginisme et vulvodynies : étude

Cet article présente les résultats d’une étude menée sur un échantillon de femmes souffrant de vaginisme et vulvodynies. Cette étude s’interroge d’abord sur l’aspect suivant : « Quelle est la prévalence de facteurs traumatiques ou évènements stressants dans la vie de nos patientes présentant soit un vaginisme soit une vulvodynie ? » Elle conclut en affirmant l’intérêt de questionner les évènements de vie de ces femmes, et les bienfaits de traitements multidisciplinaires et de la rééducation périnéale. Cette étude pourvue de nombreuses statistiques intéressera probablement les personnes qui s’interrogent sur les causes de telles pathologies.

Auteurs : Non connu.

Source : www.geyreelectronique.com

Lire l’article…

m

m

Reconnaître et traiter les lésions des muqueuses génitales féminines

Cet article s’intéresse aux différentes lésions des muqueuses génitales féminines (prurit, infections diverses, herpes,…) comme cause possible des dyspareunies (notamment). Il évoque donc via des termes techniques les différentes lésions de cette zone, et reprécise ce qu’est une dyspareunie ou une vestibulite. Il propose enfin quelques pistes de traitements.

Avertissement : présence de nombreux termes techniques rendant difficile la compréhension du texte pour un lecteur non averti.

Auteurs : D. Parent. Bruxelles, 2009.

Source : www.amub.be

Lire l’article…

m

m

Douleurs périnéales, dyspareunies et vulvodynies : reconnaître et traiter l’origine neuromyofasciale.

L’article évoque l’idée selon laquelle « les douleurs périnéales chroniques sont souvent à relier à un syndrome neuromyofascial pelvien : contractures musculaires localisées, zones douloureuses à distance du muscle en cause, expliquant la complexité clinique et diagnostique ».
L’article s’articule autour de trois axes : (1) comprendre, (2) reconnaître et (3) traiter le syndrome neuromyofascial pelvien. En ce qui concerne le premier champ, l’auteur s’intéresse à trois mécanismes fondamentaux qui peuvent s’associer dans ces douleurs. L’auteur explique ensuite les différentes techniques permettant de reconnaître ce syndrome (toucher vaginal ou rectal, palpation externe,…). Enfin, l’auteur précise les axes du traitement de ce syndrome : la prise en charge en médecine manuelle reste la base du traitement (par voie externe sur l’anneau pelvien et le périnée, par voie vaginale et endorectale) mais il existe des compléments thérapeutiques (application régulière d’anesthésiques locaux, prise en charge psycho-émotionnelle et, en dernier recours, infiltration de Botox et vestibulectomie).

Avertissement : cet article comporte de nombreux termes techniques et s’adresse donc à un public plutôt averti en la matière.

Auteurs : M. Grimaldi, gynécologue, Nice.

Source : www.performances-medicales.com

Lire l’article…

m

m

Traitement de la vestibulite par vestibulectomie postérieure

Cette étude est une évaluation des résultats et complications après un traitement chirurgical pratiqué sur douze patientes atteintes de vestibulite vulvaire (1993-94). Conclusion des auteurs : « Nos résultats modèrent l’enthousiasme initial pour le traitement chirurgical. »

Attention : Présence de photographies pouvant choquer les âmes sensibles (page 2).

Auteurs : S. Berville, M. Moyal-Barracco, B.-J. Paniel. Paris – 1997.

Source : www.em-consulte.com

Lire l’article…

m

m

Les leucorrhées malodorantes

J.M. Bohbot commence par rappeler ce que sont les leucorrhées et explique l’origine de l’odeur génitale. Il passe ensuite en revue les principales infections responsables de la malodeur vaginale (clinique, physiologie, diagnostique, traitement, causes des récidives). Enfin, l’auteur met en garde contre les malodeurs « imaginaires » et constate l’impact négatif que cette malodeur peut avoir sur la vie sexuelle des femmes.

Auteur : J.M. BOHBOT, Institut Fournier, Paris. Septembre 2010.

Source : www.performances-medicales.com

Lire l’article…

m

m

De vraies femmes, une vraie douleur : vulvodynies

Un article complet sur la vulvodynie : Qu’est-ce ? Quels sont les symptômes ? Qui en souffre ? Comment le diagnostique est-il posé ? Qu’est-ce qui la provoque ? Comment la traiter ?

Auteur : International Association for the Study of Pain, September 2007.

 

 

Efficacité de la toxine botulique dans le traitement des vestibulodynies provoquées

Auteur : F. Pelletier, S. Penz, B. Parratte, Besançon, 2011

Lire l’article…

 

 

Évaluation au long cours de la qualité de vie et de l’efficacité des injections de toxine botulique dans les vestibulodynies provoquées

Auteur : Collectif, 2013

Lire l’article…

L’énigmatique vestibulite vulvaire

Cet article présente de manière complète la vestibulite : définition, difficulté du diagnostique, diverses conséquences psychologiques, obstacles pour le couple, absence d’une cause unique et déterminée, présentation de plusieurs hypothèses sur le sujet, énumération des traitements possibles, nécessité de faire connaître cette pathologie.

Auteur : Véronique Clément, fondatrice du Groupe ELVA, 2004 (dernière mise à jour en 2007), association partenaire des Clés de Vénus.

Source : www.avenirsdefemmes.com

Lire l’article…

m

m

Quel est le traitement d’une vulvodynie ?

Les vulvodynies se définissent par un inconfort vulvaire, en l’absence d’affection vulvaire visible ou de troubles neurologiques spécifiques.

Le Docteur Clarence de Belilovsky, dermatologue, spécialiste des vulvodynies, exerçant au sein de l’Institut Alfred Fournier, aborde dans cet article le traitement des vulvodynies.

Lire l’article…

m

m

Acupuncture pour vestibulite vulvaire

Cet article, rédigé par Michael Devitt, traite de l’efficacité de l’acupuncture sur le traitement de la vestibulite. Il est issu du site « Acupuncture Today » et a été traduit de l’anglais par l’association des Clés de Vénus.

Source : http://www.acupuncturetoday.com/archives2001/jul/07vestibulitis.html

Lire l’article…

m

m

La physiothérapie, une solution fonctionnelle

Cet article met en lumière le rôle de la physiothérapie dans la prise en charge du vaginisme et des vulvodynies. Il montre les buts de cette démarche (améliorer le contrôle musculaire du plancher pelvien, améliorer le confort au niveau du vestibule, diminuer l’appréhension et l’anxiété face à la pénétration,…). Il explique également les différentes techniques utilisées et les bienfaits de chacune : les exercices, les techniques manuelles, le biofeedback, l’électrostimulation, les techniques d’insertion progressives d’accommodateurs,… Enfin, l’accent est mis sur la nécessité d’une approche multidisciplinaire face à ces pathologies. L’article est étoffé de statistiques et graphiques.

Auteurs : Claudia Brown et Stéphanie Thibault-Gagnon.

Source : www.geyreelectronique.com

Lire l’article…

m

m

Le périnée douloureux sous toutes ses formes. Apport de la médecine manuelle et ostéopathie. Étude clinique.

Cet article livre les résultats « – très encourageants – » d’une étude concernant la prise en charge en médecine manuelle ostéopathiques de femmes souffrants de douleurs pelvipérinéales.
Il présente les matériel et méthode de cette étude puis explique ce qu’est un examen gynécologique en médecine manuelle (photographies à l’appui). Il expose ensuite de manière globale 86 dossiers de douleurs périnéales puis s’intéresse plus précisément à 6 cas de « modèles cliniques » illustrant la prise en charge en médecine manuelle.

Auteurs : M. Grimaldi. Nice, 2008.

Lire l’article…

m

Apport de la physiothérapie et de la réhabilitation fonctionnelle du plancher pelvien dans l’amélioration de la fonction sexuelle

L’auteur commence par rappeler le rôle important que jouent les muscles du plancher pelvien dans l’acte sexuel. Il recommande ensuite avant d’entamer toute rééducation une évaluation fonctionnelle périnéale spécifique et présente la liste des évaluations recommandées (évaluation de la contraction volontaire périnéale, de la qualité contractile des releveurs de l’anus, de la qualité des muqueuses, etc.).
Il présente ensuite de manière complète les principes et buts de la physiothérapie et du biofeedback par rapport aux dyspareunies (notamment).

Avertissement : l’article s’intéresse aux troubles sexuels féminins (dyspareunies) mais aussi masculins (troubles d’érection ou d’éjaculation,…).

Auteurs : A. Mamberti-Dias. Marseille, 2003.

Source : www.geyreelectronique.com

Lire l’article…

m

m

Dyspareunie: étiologie, diagnostic, approche médicale, traitement.

L’article évoque une série de généralités à propos des dyspareunies. Il rappelle d’abord que le manque d’une étiologie (étude des causes et facteurs d’une maladie) unique ne facilite pas les études à ce sujet et peut expliquer le faible nombre de celles-ci.
L’auteur rétablit d’abord certaines points importants (la dyspareunie – à différencier du vaginisme ou d’une lubrification inadéquate – peut être primaire/secondaire, complète/situationnelle) puis évoque plusieurs statistiques concernant la fréquence des dyspareunies. Il poursuit avec quelques considérations psychologiques puis cite certaines caractéristiques générales des femmes dyspareuniques. Il termine par quelques données de physiopathologie.

Auteurs : Inconnu.

Source : www.pathol08.com

Lire l’article…

m

m

Que faire devant une névralgie pudendale ?

L’auteur dénonce dans cet article le fait que la névralgie du nerf pudendal est souvent soit sous estimée, soit diagnostiquée à l’excès. Il passe donc en revue les différentes étapes à suivre et critères à rechercher pour poser efficacement le diagnostique. L’auteur évoque ensuite entre autres les traitements à mettre en place et les conseils à donner aux patientes.

Auteur : E. Bautrant et divers spécialistes du Centre “L’Avancée” de Réhabilitation Pelvi-Périnéale, Aix-en-Provence. Octobre 2010.

Avertissement : Présence de nombreux termes techniques rendant difficile la compréhension du texte pour un lecteur non averti.

Source : www.performances-medicales.com

Lire l’article…

 

 

Étude de la part de douleur neuropathique dans les vulvodynies

L’article est un compte rendu de cette étude, publié dans les Annales de Dermatologie et de Vénéréologie, décembre 2013

Source : http://www.em-consulte.com/en/article/854326

 

Vulvodynies et douleur pelvipérinéales chroniques

Sous-estimons-nous la fréquence de la vulvodynie ? Définir la vulvodynie. Quelle est la cause des vulvodynies ? Les outils du traitement. Stratégie thérapeutique. Résultats des traitements.

 

Auteur : M. Moyal-Barracco, J.-J. Labat, 2010.

Source : http://urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2010/v20i12/S1166708710003337/main.pdf

 

Comprendre les mécanismes de la douleur

Par Marie Boutet, hypnopraticien et sexologue. Lire l’article.

 

« Le vaginisme n’est plus ce qu’il était »

Par le Dr Jacques Waynberg. Médecin, psychothérapeute, juriste et écrivain. Lire l’article.

 

m

m