Pour quoi faire ?

Faisant sien le principe selon lequel « l’union fait la force », l’association Les Clés de Vénus cherche à développer un réseau de partenariats, notamment avec des associations similaires ou complémentaires…

Dans cette optique, nous avons créé avec d’autres associations partenaires, le RDCP (Réseau des Douleurs Chroniques Pelvi-périnéales).

Par ailleurs, nous développons des collaborations ponctuelles avec d’autres associations consacrées aux douleurs sexuelles, telles que l’AFCI (Cystites interstitielles), l’AINP (Névralgies pudendanles),  l’Association Syndrome de Rokitansky mais aussi des associations de professionnels (Peryonis).

Pour le moment, ces partenariats prennent la forme d’échanges de bons conseils (notamment pour la réservation de locaux), d’échanges de liens, etc. Il s’agit d’une mutualisations des ressources et des moyens.